Regards sur le Cinéma Européen

  Espace Ciné - Chalonnes                                                                     

Prog sept oct Chalonnes

 

Bande annonce → cliquez sur les affiches

Affiche Martin Eden  

2h 08min / Drame

De Pietro Marcello

Avec Luca Marinelli, Jessica Cressy, Carlo Cecchi

Nationalités Italien, Français

SYNOPSIS

À Naples, au cours du 20ème siècle, le parcours initiatique de Martin Eden, un jeune marin prolétaire, individualiste dans une époque traversée par la montée des grands mouvements politiques. Alors qu’il conquiert l’amour et le monde d’une jeune et belle bourgeoise grâce à la philosophie, la littérature et la culture, il est rongé par le sentiment d’avoir trahi ses origines.

CRITIQUE Les Inrockuptibles par Jean-Baptiste Morain

Le charme ne se rompt jamais, entraînant le spectateur dans une danse poétique qui ne trahit rien du message politique de London. Enfin, Luca Marinelli, belle présence virile, déjà vu dans "Mauvaise Graine" de Claudio Caligari (2015), est absolument parfait dans le rôle de Martin.

Affiche 5 est le numero parfait 

1h 46min / Policier, Thriller, Drame

De Igort

Avec Toni Servillo, Valeria Golino, Carlo Buccirosso

Nationalités italien, belge, français

SYNOPSIS

Peppino Lo Cicero, ex-tueur à gages de la Camorra est fier de son fils qui gravit les échelons du crime organisé. Mais quand celui-ci est froidement tué dans un guet-apens, il reprend du service accompagné de son ami Toto le boucher. Leur quête de vérité va déclencher une spirale de vengeances et de trahisons dans les clans mafieux du Naples des années 70.

CRITIQUE Critique L'Express par Christophe Carrière

L'émancipation, ça n'a pas de prix. Si ce n'était un excès de maniérisme ici et là, à jouer sur un flou artistique ou quelques gros plans complaisants, ce film serait impeccable. Il n'en demeure pas moins essentiel et pertinent, hymne bienvenu à l'indépendance féminine au sein d'un monde encore tristement machiste.

Affiche Un soir en Toscane

1h 36min / Drame

De Jacek Borcuch

Avec Krystyna Janda, Kasia Smutniak, Vincent Riotta

Nationalités Polonais, Américain

SYNOPSIS

Maria Linde, poétesse et prix Nobel juive polonaise, s’est retirée loin des mondanités et des conventions dans la paisible campagne de Toscane. Elle y vit libre et heureuse, entourée de sa famille, de ses amis et de son jeune amant égyptien. Mais la tension monte dans la vieille Europe comme dans sa petite ville où les réfugiés affluent. Refusant l'hypocrisie ambiante, Maria accepte une ultime remise de prix, et revient dans l'espace public avec une déclaration qui fait scandale.

CRITIQUE Le Journal du Dimanche par Baptiste Thion

Après une première partie qui dévoile par petites touches la fragilité de l’harmonie du paradis toscan, vient le scandale autour de l’héroïne (impeccable Krystyna Janda), révélant une société où la voix des écrivains, parfois provocatrice mais nécessaire, est de plus en plus contestée.

Affiche Rocks 

1h 33min / Drame

De Sarah Gavron

Avec Bukky Bakray, Kosar Ali, D'angelou Osei Kissiedu

Nationalité Britannique

SYNOPSIS

Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux.

CRITIQUE L’Express par Pierre LARVOL

Une poignée d'années après Les Suffragettes, la réalisatrice britannique Sarah Gavron revient derrière la caméra avec une oeuvre pleine d'énergie et de sensibilité : Rocks. Le touchant portrait d'une adolescente en proie à un douloureux dilemme. Face aux difficultés de Rocks, la solidarité d'un groupe de jeunes filles dans l'est de Londres. Un cinéma sincère et réaliste qui n'est pas sans rappeler celui de Céline Sciamma. Pertinent, capable de naviguer avec intelligence entre drame et légèreté, Rocks sonne terriblement juste. Une fidélité que l'on doit au procédé d'écriture du film, écrit à plusieurs mains : plus que celles des scénaristes Theresa Ikoko et Claire Wilson, ce sont les premières intéressées qui ont contribuées à la construction de leurs personnages.

Affiche LILLIAN  

2h 08min / Aventure, Drame

De Andreas Horvath

Avec Patrycja Planik

Nationalité Autrichien

SYNOPSIS

Lillian, échouée à New-York, décide de rentrer à pied dans sa Russie natale. Seule et déterminée, elle entame un long voyage à travers l’Amérique profonde pour tenter d’atteindre l’Alaska et traverser le détroit de Béring…

CRITIQUE L'Humanité par Michèle Levieux

Découvert lors du dernier Festival de Cannes, Lillian, du cinéaste autrichien Andreas Horvath, magistralement incarné par la jeune Patrycja Planik, est un sidérant voyage initiatique à pied à travers l’Amérique du Nord, de la côte Est à l’Alaska.

Affichz STYX

1h 34min / Drame

De Wolfgang Fischer

Avec Susanne Wolff, Gedion Oduor Wekesa, Alexander Beyer

Nationalités Allemand, Autrichien

SYNOPSIS

Rike, quarante ans, est médecin urgentiste. Pour ses vacances, elle a planifié un voyage en solitaire pour rejoindre l’île de l’Ascension depuis Gibraltar, une île au nord de Sainte-Hélène, où Darwin avait planté une forêt entière. Seule au milieu de l’Atlantique, après quelques jours de traversée, une tempête violente heurte son vaisseau. Le lendemain matin, l’océan change de visage et transforme son périple en un défi sans précédent…

CRITIQUE Le Nouvel Observateur par François Forestier

Ce premier film fait preuve d'une maîtrise impressionnante : la mise en scène, la géométrie des lieux, le trouble du personnage sont d'une précision totale. Le réalisateur ne force jamais l'émotion, quitte à rester dans une certaine froideur. C'est d'autant plus fort.

Affiche La beaute des choses 

2h05min / Drame, Erotique, Romance, Guerre         Interdit -12 ans

De Bo Widerberg

Avec Johan Widerberg, Marika Lagercrantz, Tomas Von Brömssen

Nationalité Russe

SYNOPSIS

1943. Alors que ses camarades sont très occupés à parler de sexualité, un trouble s'installe entre Stig, jeune lycéen et son professeur Viola. Stig est attiré par cette femme belle et mature, Viola aime chez Stig sa jeunesse et son innocence. Ils deviennent vite amants. Mais Stig rencontre fortuitement Frank, le mari de Viola, représentant de commerce, alcoolique et fantasque. Une étrange relation d’amitié va naître entre eux.

CRITIQUE Culturopoing.com par Vincent Nicolet

Élégant, délicat, savant, charnel, libre, "La Beauté des choses" n’est en rien l’œuvre funeste ou testamentaire de Bo Widerberg, plutôt celle d’une éblouissante seconde jeunesse.

Affiche Anna un jour   

1h 38min / Drame

De Zsófia Szilágyi

Avec Zsófia Szamosi, Leo Füredi, Ambrus Barcza

Nationalité hongrois


SYNOPSIS

Anna a la quarantaine, trois enfants, un mari, un emploi et quelques soucis financiers. Elle passe son temps à courir, entre le travail, la maison et les enfants. Elle aime son mari, mais elle sent qu’elle est en train de le perdre. Submergée par le rythme frénétique de ses journées, elle se retrouve dans cette période fragile, où l’on ne sait comment changer, où l’on réalise qu’il y a des choses que l’on ne pourra pas recommencer. Anna arrivera-t-elle à sauver ce qui est précieux et unique dans sa vie ?

CRITIQUE Le Nouvel Observateur par par Philippe Niel

Dans cette agitation, les questions plus existentielles du couple sont étouffées, ou plutôt remplacées par des gestes rendus familiers, furtifs, grâce à une caméra qui a le talent d’être presque autant happée par le quotidien que l’ensemble de la famille.

Affiche BENNI

1h 58min / Drame                                         Avertissement

De Nora Fingscheidt

Avec Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide

Nationalité allemand

Synopsis

Benni a neuf ans. Négligée par sa mère, elle est enfermée depuis sa petite enfance dans une violence qu'elle n'arrive plus à contenir. Prise en charge par les services sociaux, elle n'aspire pourtant qu'à être protégée et retrouver l'amour maternel qui lui manque tant. De foyer en foyer, son assistante sociale et Micha, un éducateur, tenteront tout pour calmer ses blessures et l'aider à trouver une place dans le monde.

Critique culture31.com  par Carine Trenteun

En interrogeant la norme et la normalité, la réalisatrice Nora Fingscheidt multiplie les réussites pour son premier long-métrage de fiction : elle ne juge jamais ses personnages, créant ainsi une empathie envers chacun, et elle évite l'opposition entre mauvaise mère et aide extérieure salvatrice. Le jeu tout en subtilité des acteurs et la justesse de l'écriture crédibilisent chaque personnage et rendent palpable la tension de ce drame sans complaisance ni angélisme. Helena Zengel incarne une Benni aussi impulsive que terriblement attachante, malgré les crises d'agressivité crûment montrées. Albrecht Schuch et Gabriela Maria Schmeide interprètent finement ces travailleurs sociaux bienveillants et faillibles, impliqués entièrement dans leur métier, véritable sacerdoce. Dans cette situation insoluble, la frustration sourd : quelles limites sont-ils prêts à franchir pour secourir Benni ?  
 Affiche Lara Jenkins

1h 38min / Drame

De Jan-Ole Gerster

Avec Corinna Harfouch, Tom Schilling, André Jung

Nationalité Allemande

SYNOPSIS 

Comme tous les autres matins, Lara débute sa journée par une cigarette et une tasse de thé. Aujourd'hui est un jour important : elle a 60 ans et c'est le premier concert de piano donné par son fils Viktor. Elle le soutient depuis ses débuts et se considère comme déterminante dans son succès. Mais Viktor est injoignable depuis des semaines et Lara semble ne pas être conviée à l'événement, contrairement à son ex mari et sa nouvelle compagne. La journée va alors prendre un tour inattendu.

CRITIQUE La Voix du Nord par Lucie Vidal

Froide, égoïste, mais aussi fragile et touchante, Corinna Harfouch nous bouleverse dans ce rôle de mère toxique. Une journée de rencontres et surtout, le bilan d’une vie : cinquante années de certitudes qui s’effondrent en une seconde, en une phrase.